Soin du visage anti acné pour homme Limoges

Durée : 75 minutes

L’acné

L’acné est une pathologie de l’adolescence, touchant aussi bien les filles que les garçons, et disparaissant dans la plupart des cas spontanément vers 20 ans. Elle est le plus généralement bénigne, mais à des stades de sévérité différents. Il existe aussi des cas particuliers d’acnés plus graves, et aussi d’acnés touchant plutôt l’adulte.

Dans tous les cas, même si cette pathologie est rarement grave, elle peut être à l’origine d’un manque de confiance en soi, d’un sentiment de manque d’esthétisme, ou d’inconfort, pouvant avoir des conséquences sur la vie sociale des sujets atteints.

Comprendre le mécanisme de l’acné pour mieux la traiter

L’acné est une maladie du follicule pilo-sébacé. Elle est le résultat de quatre composantes étant l’ hyperséborrhée, l’hyperkératinisation, l’inflammation et la présence d’une bactérie appelée Propionibacterium acnes. Dans cette pathologie interviennent également des hormones, notamment les androgènes, et des molécules inflammatoires.

L’ hyperséborrhée

L’hyperséborrhée correspond à une production excessive de sébum par les glandes sébacées, et constitue une part importante dans le mécanisme pathologique de l’acné.

La séborrhée

La séborrhée est toujours retrouvée dans l’acné, elle est constante et atteint principalement les zones du front, du nez, des joues et du menton (« zone T »), ainsi que celle du dos et de la face antérieure du thorax.
Elle donne à la peau un aspect gras et brillant. Elle est souvent associée à des pores dilatés.

Comédon ouvert (point noir)

C’est un bouchon corné qui mesure 1 à 3 mm de diamètre et qui est constitué d’un mélange de sébum et de kératine qui dilatent le canal infindibulaire et obstruent son orifice.
La présence de graisses oxydées ainsi que de mélanine provenant de l’épithélium infidibulaire entourant ce comédon lui donnent une coloration noire, d’où son appellation de « point noir ».

Comédon fermé ou mycrokyste (point blanc)

C’est une papule qui mesure 2 à 3 mm de diamètre, et qui est constituée d’un mélange de sébum et de kératine, au niveau d’un infindibulum obstrué et donc fermé. Cette papule est de couleur blanchâtre.

Deux évolutions sont possibles à ce niveau : soit on observe une rupture de la paroi papulaire vers l’extérieur ; soit on observe une rupture au niveau du derme environnant, qui peut évoluer, grâce à la présence de Propionibacterium acnes à ce niveau, vers un phénomène inflammatoire.

Les lésions inflammatoires

Les papules : La papule est une lésion inflammatoire, d’un diamètre inférieur à 5 mm, C’est une surélévation rouge, ferme, parfois douloureuse, pouvant évoluer soit vers une résorption spontanée, soit vers la formation d’une pustule.

Les Pustules : Une pustule est une papule de diamètre supérieur, très enflammé, avec un sommet purulent et jaunâtre. Elle peut se rompre et laisser s’écouler le liquide vers l’extérieur, ou se rompre dans les couches profondes de la peau, ce qui pourra laisser place à une surinfection et la formation d’un nodule.

Les Nodules : Le nodule est une lésion inflammatoire ayant un diamètre supérieur à 5 mm. Il peut aboutir à une rupture vers l’extérieur, ou à une rupture au niveau du derme environnant. Il évolue fréquemment vers la formation de pseudokystes inflammatoires, et d’abcès. Le nodule est souvent à l’origine de cicatrices.

Les cicatrices : Elles sont la conséquence des lésions inflammatoires, surtout si l’inflammation a été prolongée. Les cicatrices peuvent être plus ou moins profondes. Elles sont dues à un dysfonctionnement lors du phénomène de réparation tissulaire observé à la suite d’une lésion acnéique.

Notre expertise dans le traitement  des peaux acnéiques.

Un soin du visage anti-acné destiné aux personnes qui souhaitent un traitement efficace contre l’acné et ne désirant plus ou pas de traitement dermatologique ou médical.

Ce soin anti-acné régule et freine la synthèse séborrhéique,va agir sur les bactéries (Propionibacterium acnés, des staphylococcus aureus et des Malassezia) responsables de la formations de kystes, comédons et des phénomènes inflammatoires concomitants.

Un effet kératolytiques sur les affections où la couche cornée de l’épiderme produit un excès de kératine (verrues, psoriasis, certaines formes d’acné, etc).

Vous constatez immédiatement les résultats ainsi que dans les semaines qui suivent votre traitement.

73,00  75 minutes